Optez pour le covoiturage dans les Hauts-de-France

Région frontalière avec la Belgique, les Hauts-de-France se composent de 5 départements : l’Aisne, le Nord, l’Oise, le Pas-de-Calais et la Somme. Elle est la troisième région la plus peuplée de France et la deuxième la plus densément peuplée avec 6 millions d’habitants. De Lille à Beauvais, en passant par Calais et Amiens, la région souffre d’un réseau routier congestionné et de pics de pollution réguliers.

Pour contrer ce phénomène, la région tente d’inciter les actifs à se rendre au travail en covoiturage. Cette alternative aux transports en commun permet à chacun de trouver son trajet dans les Hauts-de-France et de diminuer le nombre de voitures sur les routes. La région voit fleurir des aires et des parkings de covoiturage près des autoroutes, notamment à proximité de l’A1 qui part en direction de Paris. Les covoitureurs, quant à eux, optent souvent pour des points de ralliement non officiels tels que les gares et les arrêts de tram ou de bus.

Se rendre au travail en covoiturage dans les Hauts-de-France

Alors que le pouvoir d’achat diminue, les salariés se laisser tenter par le covoiturage régulier dans les Hauts-de-France. Pratique, la mobilité partagée permet de faire de grosses économies à la fin de l’année grâce au partage des frais d’essence et d’autoroute. Écologique, elle permet aux usagers de faire un petit geste pour la planète. Enfin, conviviale, elle permet de rendre ses trajets plus agréables.

Si les actifs sont les premiers à pratiquer le covoiturage dans les Hauts-de-France, les étudiants suivent le pas pour se rendre à l’université. Si le partage de voiture permet de rendre service à ceux qui n’ont pas de voiture, il permet aussi de limiter la fatigue liée aux transports pour les conducteurs.

Laissez-vous tenter par le covoiturage avec iDVROOM dans les Hauts-de-France !